Retrouvez mes vidéos sur ma chaîne YouTube

blogImprimante 3DTest

Test de la FLSUN Q5 – Une imprimante DELTA

FLSun Q5

Voici mon tout premier test écrit que je réalise pour le site et uniquement pour celui ci. Il n’y aura donc pas de vidéo à son sujet mais vous aurez au moins mon avis !
Les tests écrits se dérouleront de la même manière qu’en vidéo, vous aurez donc un déballage, montage, réglage et enfin tests d’impressions avec mon avis sur l’ensemble de la machine.

Les caractéristiques

·       Volume d’impression cylindrique de 200 mm de diamètre sur 200 mm de hauteur.
·       Structure métallique avec 3 rails alu 20×20, assemblage rigide et compacte (base avec alim 24v/600W fanless + électronique en haut).
·       Plateau chauffant genre ” ultrabase ” jusqu’à 100°c
·       Nivellement automatique 21+ 6 points.
·       Extrudeur unique style Titan + buse 0.4mm, jusqu’à 260°c
·       Impression de couches de 50 à 400 microns, vitesse jusqu’à 150mm/s.
·       Filament 1.75mm PLA/ABS/PHA/PETG/Flexible/HIPS/WOOD.
·       Reprise d’impression sur coupure de courant, mais pas de détection de fin de filament.
·       Carte 32 bits (Makerbase MKS Robin Nano 1.2) + drivers TMC2208 silencieux
·       Ecran tactile couleur, interface anglais ou chinois.
·       Port USB et carte micro-SD à l’arrière,
·       Firmware propriétaire

Déballage et montage

Comme pour beaucoup d’autres, l’imprimante est bien protégée par l’emballage en mousse caractéristique. On retrouvera les quelques éléments de montage, tête d’impression, un auto-leveling, de la visserie, des outils ainsi que les câbles de connexions et d’alimentation. Concernant les accessoires on aura un petite échantillon PLA rouge, une carte SD, une clé USB, une pince de précision et une spatule pour décoller les impressions.

Montage

Voilà, l’imprimante est maintenant montée ! Le montage ainsi que le réglage compris m’auront pris environ 40 minutes.
La notice semble à première vue mal expliquée mais le montage est plus rapide qu’on le pense et je dois dire qu’il est plutôt agréable.

Première mise en route

Avant tout, il nous faudra installer le module qui va nous permettre de régler la hauteur de chacun des axes. Dans le menu, nous pourrons donc lancer le réglage automatique qui prendra environ 3-4 minutes. Une fois fait, nous pouvons retirer le module pour un long moment (jusqu’à ce qu’on remarque un dérèglement qui se produit avec le temps)

Pour vérifier le réglage de l’imprimante, je lance un premier test d’impression à partir de la micro SD fourni et voici le résultat :

Je vais maintenant lancer mes propres impressions à partir de fichiers téléchargés sur différents sites

Je tranche donc l’impression suivante via Simplify 3D avec un profil récupéré sur internet et…. la tête a percuté le plateau le rayant sur une bonne partie… Le profil n’était pas adapté à cette imprimante et j’ai voulu gagner du temps en essayant d’en trouver un tout fait plutôt que de le faire moi même, erreur de ma part…
Autre chose, étant donné que la hauteur de la buse est gérée uniquement par le logiciel et non par des fins de courses, il n’a pas pu détecter matériellement que la buse forçait sur le plateau

Bref, pour mon profil, j’ai donc récupéré celui de la FLSUN QQ pour changer uniquement les valeurs du volume d’impression, voici donc les autres impressions réalisées à partir des fichiers téléchargés sur internet.

Conclusion

J’avais la flemme de monter cette imprimante (plus le temps passe et plus les imprimantes en Kit sont remplacés par du presque plug & play) et puis finalement, c’était comme du Lego, facile et agréable à faire.
Le petit module pour l’auto-leveling est à utiliser que de temps en temps pour régler ou ré-ajuster le réglage, la hauteur buse est donc plutôt facile a ajuster par rapport au plateau
Le plateau étant maintenant rayé, même si ça ne gêne en rien les impressions c’est toujours contrariant. J’aurais aimé pouvoir le changer mais ce type de plateau est difficile à trouver, le changement peut être assez compliqué puisque le tout est collé à la plaque chauffante.
La qualité des impressions n’est pas mauvaise mais pas excellente non plus, on voit de légers tremblements sur les surfaces qui sont sensées être lisses.
La rapidité d’impression est assez bonne, celle de chauffe est dans la moyenne.

POINTS FORTS

  • L'auto leveling
  • Montage rapide et simple
  • Place au sol réduit
  • Écran tactile et en couleur
  • Mise à jour facile du firmware
  • Imprimante silencieuse

POINTS FAIBLES

  • La documentation, pas de profil CURA ou Simplify3D fourni
  • Pas de détecteur de fin de filament
  • Site internet du fabricant inexistant